www.stopcpe-jussieu.info

Jussieu Mobilisé

Un gouvernement de Menteurs

lundi 27 mars 2006.

Une circulaire de début mars du ministère de la justice vient rappeler aux procureurs de faire respecter le caractère discriminatoire du CNE en cas de licenciement : il réaffirme que l’ordonnance du 2 aout 2005 déroge aux lois en particulier celle du 13 juillet 1973 qui exige que le motif invoqué par l’employeur présente un "caractère réel et sérieux".

Ainsi il réaffirme que les chômeurs victimes d’un CNE ne bénéficient pas des garanties légales.

Et ceci s’est fait par ordonnance, ce qui en dit long sur le sens de la démocratie de cette majorité.

Il leur demande d’intervenir au nom de l’ordre public pour faire appel des décisions prudhommales qui exigerait conformement aux taités internationaux ( en particulier l’Organisation Internationale du Travail - OIT) la motivation des licenciements.

Rarement un gouvernement n’intervient aussi directement contre les droits des salartiés au profit des seuls patrons.

On voit quel sens de la négociation sociale anime Villepin et ses ministres !

Vous trouverez cidessous le communiqué du syndicat de la magistrature qui appelle à la désobeissance à une circulaire illégale et le texte de circulaire scélérate qu’il faut abroger avec le CNE.

PDF - 411.2 ko
La circulaire du Ministère de la Justice
PDF - 8.3 ko
Communiqué du Syndicat de la Magistrature